• Entretien
    Christophe Rousset

    Lire l'article

    Le 14 juin, au Théâtre des Champs-Élysées, le chef et claveciniste français sera au pupitre de l’ensemble Les Talens Lyriques, qu’il a fondé en 1991, pour l’un des événements du bicentenaire de la naissance de Gounod : la résurrection de la toute première version de Faust, créée au Théâtre-Lyrique, le 19 mars 1859, avec des dialogues parlés à la place des récitatifs chantés et des pages supprimées ensuite par le compositeur. Coproduit et piloté par le Palazzetto Bru Zane, avec Benjamin Bernheim et Véronique Gens en tête d’affiche, ce concert marquera, pour ce spécialiste de musique dite « baroque », une nouvelle incursion dans un XIXe siècle qu’il a commencé à fréquenter il y a dix ans et qui lui plaît énormément.

    ..+
    © IGNACIO BARRIOS
  • En coulisse
    Orange

    Lire l'article

    Arrivé plus tôt que prévu à la tête du prestigieux festival, juste avant l’édition 2016, Jean-Louis Grinda propose, du 20 juin au 4 août, la première programmation entièrement de sa main. Au menu, Mefistofele et Il barbiere di Siviglia, deux titres que l’on ne s’attendait pas à voir affichés au Théâtre Antique, ainsi qu’une multitude de manifestations parallèles, allant du récital au ciné-concert. Le nouveau directeur, dont on connaît l’infatigable dynamisme, mise sur le renouvellement et la diversification de l’offre, ainsi que sur la baisse du prix des places et le récent changement de statut juridique, pour relancer une manifestation plombée par ses difficultés financières. Mefistofele et Il barbiere di Siviglia plutôt que Carmen et Aida, le pari n’est pas sans risques. Mais comment, s’agissant de tels chefs-d’œuvre, ne pas avoir envie de le soutenir, surtout avec des chanteurs du calibre de Béatrice Uria-Monzon, Erwin Schrott, Jean-François Borras, Olga Peretyatko, Florian Sempey ou Michael Spyres ?

    ..+
    © PHILIPPE GROMELLE
  • Anniversaire
    Caroline Miolan-Carvalho

    Lire l'article

    Le 14 juin, dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Gounod (17 juin 1818), le Théâtre des Champs-Élysées et le Palazzetto Bru Zane redonnent sa chance à la version originale de Faust, créée au Théâtre-Lyrique de Paris, le 19 mars 1859. Ce soir-là, le rôle de Marguerite était tenu par une soprano française appelée à devenir l’interprète fétiche du compositeur. Après Faust, Caroline Miolan-Carvalho (1827-1895) porta, en effet, sur les fonts baptismaux Philémon et Baucis, La Colombe, Mireille, Roméo et Juliette et le célébrissime Ave Maria.

    ..+
    © DR
  • Rencontres
    Jean-Philippe Lafont

    Lire l'article

    Contraint par un accident de mettre fin à sa carrière de chanteur, il y a deux ans, le baryton français demeure extrêmement actif. Coach vocal d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, il a récemment rejoint Bettina Brentano dans l’agence Adagio Artists.

    ..+
    © DR
  • Rencontres
    Ivo van Hove

    Lire l'article

    À partir du 7 juin, le metteur en scène belge, depuis toujours fasciné par le thème du pouvoir, fait ses débuts à l’Opéra National de Paris, avec une nouvelle production de Boris Godounov, dans la version originale de 1869, en sept tableaux.

    ..+
    © JAN VERSWEYVELD
  • Rencontres
    José Luis Basso

    Lire l'article

    En poste depuis 2014, le chef italo-argentin a fort à faire en ce mois de juin, entre Boris Godounov et Il trovatore à l’Opéra Bastille, et la préparation de la nouvelle production tant attendue des Huguenots, qui constituera l’événement de la rentrée 2018.

    ..+
    © OPÉRA NATIONAL DE PARIS/ELENA BAUER
  • Jeune talent
    Eva Zaïcik

    Lire l'article

    Depuis le mois de février, la mezzo-soprano française enchaîne les récompenses : Troisième prix du Concours « Voix Nouvelles », « Révélation Artiste Lyrique » aux Victoires de la Musique Classique, Deuxième prix du Concours « Reine Élisabeth »…

    ..+
    © © RADIO FRANCE/NATHALIE GUYON
  • In Memoriam
    Jean-Claude Malgoire

    Lire l'article

    Tous les amoureux du baroque sont tristes. Jean-Claude Malgoire les a quittés, le 14 avril dernier, à Paris ; il était âgé de 77 ans. Avec la disparition de ce pionnier, une page essentielle de l’histoire de l’interprétation musicale en France se referme.

    ..+
    © DR

Entretien

Numéro 140

Christophe Rousset

Le 14 juin, au Théâtre des Champs-Élysées, le chef et claveciniste français sera au pupitre de l’ensemble Les Talens Lyriques, qu’il a fondé en 1991, pour l’un des événements du bicentenaire de la naissance de Gounod : la ..

Lire l'article
prochain numéro

Juin 2018

Numéro 140

Sortie depuis le
07 juin 2018

Sommaire En commande
magazine opéra
Opéra magazine Juin 2018

Sommaire

Numéro 140


+
Entretien
Christophe Rousset

Le 14 juin, au Théâtre des Champs-Élysées, le chef et claveciniste français sera au pupitre de l’ensemble Les Talens Lyriques, qu’il a fondé en 1991, pour l’un des événements du bicentenaire de la naissance de Gounod : la résurrection de la toute première version de Faust, créée au Théâtre-Lyrique, le 19 mars 1859, avec des dialogues parlés à la place des récitatifs chantés et des pages supprimées ensuite par le compositeur. Coproduit et piloté par le Palazzetto Bru Zane, avec Benjamin Bernheim et Véronique Gens en tête d’affiche, ce concert marquera, pour ce spécialiste de musique dite « baroque », une nouvelle incursion dans un XIXe siècle qu’il a commencé à fréquenter il y a dix ans et qui lui plaît énormément.

..

+
En coulisse
Orange

Arrivé plus tôt que prévu à la tête du prestigieux festival, juste avant l’édition 2016, Jean-Louis Grinda propose, du 20 juin au 4 août, la première programmation entièrement de sa main. Au menu, Mefistofele et Il barbiere di Siviglia, deux titres que l’on ne s’attendait pas à voir affichés au Théâtre Antique, ainsi qu’une multitude de manifestations parallèles, allant du récital au ciné-concert. Le nouveau directeur, dont on connaît l’infatigable dynamisme, mise sur le renouvellement et la diversification de l’offre, ainsi que sur la baisse du prix des places et le récent changement de statut juridique, pour relancer une manifestation plombée par ses difficultés financières. Mefistofele et Il barbiere di Siviglia plutôt que Carmen et Aida, le pari n’est pas sans risques. Mais comment, s’agissant de tels chefs-d’œuvre, ne pas avoir envie de le soutenir, surtout avec des chanteurs du calibre de Béatrice Uria-Monzon, Erwin Schrott, Jean-François Borras, Olga Peretyatko, Florian Sempey ou Michael Spyres ?

..

+
Anniversaire
Caroline Miolan-Carvalho

Le 14 juin, dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Gounod (17 juin 1818), le Théâtre des Champs-Élysées et le Palazzetto Bru Zane redonnent sa chance à la version originale de Faust, créée au Théâtre-Lyrique de Paris, le 19 mars 1859. Ce soir-là, le rôle de Marguerite était tenu par une soprano française appelée à devenir l’interprète fétiche du compositeur. Après Faust, Caroline Miolan-Carvalho (1827-1895) porta, en effet, sur les fonts baptismaux Philémon et Baucis, La Colombe, Mireille, Roméo et Juliette et le célébrissime Ave Maria.

..