• Entretien
    Olivier Py

    Lire l'article

    Le metteur en scène français, qui veut se consacrer entièrement à ses nouvelles fonctions de directeur du Festival d’Avignon à partir de janvier 2014, met les bouchées doubles cet automne. Entre le 12 septembre et le 10 décembre, il s’attaque successivement à trois piliers du répertoire lyrique : Alceste de Gluck au Palais Garnier, Aida à l’Opéra Bastille et Dialogues des Carmélites au Théâtre des Champs-Élysées. Un finale en guise de feu d’artifice, pour l’un des créateurs les plus ..

    ..+
  • En coulisse
    Clermont-Ferrand retrouve son opéra

    Lire l'article

    Fermé pour travaux depuis 2007, l’Opéra-Théâtre, inauguré en 1894, rouvre ses portes. Cérémonie officielle le 20 septembre, suivie d’un concert d’Inva Mula, avec l’Orchestre d’Auvergne, le lendemain, avant le premier opéra à l’affiche : La traviata, les 18 et 19 octobre, en ouverture de la saison 2013-2014 du Centre Lyrique Clermont-Auvergne. Pierre Thirion-Vallet, directeur général et artistique de ce dernier, attendait ce moment depuis six ans… L’Opéra-Théâtre ouvre à nouveau ses ..

    ..+
  • Compte rendus
    Conjonction de talents

    Lire l'article

    Avec Esa-Pekka Salonen au pupitre, Patrice Chéreau à la mise en scène, Richard Peduzzi aux décors, et l’une des meilleures distributions que l’on puisse réunir aujourd’hui, la nouvelle production d’Elektra au Festival d’Aix-en-Provence est un authentique accomplissement visuel et sonore. La dernière mise en scène d’opéra de Patrice Chéreau (Tristan und Isolde à Milan, en 2007) nous avait bouleversés. C’est dire l’impatience avec laquelle nous attendions sa vision d’Elektra, coproduction ..

    ..+
  • Événement
    Dijon ose le ring

    Lire l'article

    Du 5 au 15 octobre, à l’Auditorium, l’Opéra de Dijon tente le pari d’une Tétralogie. Dirigée par Daniel Kawka et mise en scène par Laurent Joyeux, directeur général et artistique de la maison. Et pas n’importe laquelle, puisque des coupures ont été pratiquées pour pouvoir donner l’ensemble du cycle sur deux jours, le compositeur Brice Pauset, dont le nom figure sur l’affiche à côté de celui de Wagner, ajoutant des transitions et deux préludes. Mehdi Mahdavi a suivi pour Opéra Magazine le ..

    ..+